A la une, Paris

6 ans après, le bilan du tramway T3 sud est très positif !

A l’occasion du bilan des travaux de prolongement du T3, et à 10 jours de l’inauguration du T3 Est, s’intéresser au bilan du T3 sur les maréchaux sud est intéressant !

La ville de Paris, a ainsi réalisé le bilan socio-économique, dit bilan LOTI de l’arc Sud du T3 ouvert en 2006. Ce bilan a vocation à « confronter les prévisions à partir desquelles les choix antérieurs ont été opérés et les réalités concrètes dans lesquelles ils se sont inscrits».

Tramway T3 à la Porte d'Ivry, Paris 12e. Crédits CBE

Tramway T3 à la Porte d'Ivry, Paris 12e. Crédits CBE

Pour mémoire, l’opération de réalisation du « Tramway des Maréchaux Sud » se composait de deux ambitions fortes qui constituaient la raison d’être du projet :

  • développer l’offre de transports collectifs en rocade et améliorer la qualité du service offert aux usagers (vitesse commerciale, régularité, confort, accessibilité, intermodalité…) ;
  • réaménager les boulevards des Maréchaux pour  requalifier l’environnement urbain et donner la priorité au cadre de vie (sécurité, réduction des nuisances automobiles, accessibilité, embellissement, végétalisation, renouvellement urbain…).

Les résultats de cette étude, que j’ai présentés en conseil d’arrondissement le 3 décembre dernier, confirment d’abord, que le Tramway T3 est un système de transport collectif efficace qui change notre mobilité à l’échelle de la métropole

Quelques chiffres en témoignent :

  • 52% des déplacements trouvent leur origine ou leur destination en dehors de Paris
  • 40% des usagers résident en banlieue.
  • 60% des usagers interrogés disent se déplacer plus souvent en transports collectifs depuis l’arrivée du T3.
  • Le long du tracé, le trafic motorisé a diminué de -45%. Dans le même temps, le trafic automobile dans Paris a été réduit de 17% (hors boulevard périphérique).

Mais le T3 au sud de Paris, est aussi un projet d’urbanisation ambitieux qui a changé la vie dans les quartiers traversés.

Tramway T3 boulevard Soult, Paris 12e. Crédits Pierre-Clément Julien

Ainsi on a observé une réduction très importante de l’accidentologie le long de l’axe, avec -50% d’accidents et de victimes dont tous les usagers bénéficient de l’espace public ont pu bénéficier. Mais c’est aussi moins de bruit et moins de pollution de l’air. Parallèlement  l’activité commerciale n’a par ailleurs pas été réduite malgré la phase travaux puisqu’on observe un effet de rattrapage après la mise en service. Les types de commerce ont logiquement connu une redistribution au profit des services de restauration / hôtellerie au détriment des commerces dédiés aux véhicules motorisés. Les riverains interrogés après la mise en service évoquent également une nouvelle dynamique pour le secteur sud de Paris puisque environ 40% d’entre eux, jugent sortir d’avantage de chez eux, disent plus profiter des quartiers traversés, et se disent incités par les aménagements à découvrir des quartiers qu’ils ne connaissaient pas.

Cette réalisation a contribué à diffuser une nouvelle image des boulevards des Maréchaux, historiquement connotés à fort caractère routier.

Finalement, la satisfaction des usagers atteint un niveau très élevé puisque :

  • 98% des usagers des transports en commun (TC) jugent que les aménagements s’intègrent bien dans la ville,
  • 91% des riverains et usagers jugent que le paysage urbain est amélioré,

A la lumière de ce bilan de TMS, au moment où les travaux du prolongement se finissent, à 10 jours de son inauguration. J’espère, sans trop en douter,  pour notre arrondissement, comme pour les autres, que nous pourrons tirer un bilan tout aussi positif dans les prochaines années, et que dès les prochaines semaines nous apprécierons tous le nouveau visage des Maréchaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>