A la une, le 12e, Paris

Autolib’ fait avancer la métropole intelligente

Depuis sa mise en service fin 2011, Autolib’, le service de voitures électriques en libre-service a fait bien du chemin ! Au 1er janvier 2013 on comptait près de 1800 véhicules pour 730 stations et près de 400 personnes au service des clients. Sur Paris, si quasiment toutes les stations prévues en voirie sont réalisées (484 au 1er janvier 2013), les créations dans les parcs en sous-sol sont en cours (une vingtaine). Ces nouvelles stations plus grandes devraient améliorer le maillage mais surtout la régulation des stations.

Station Autolib'

Station Autolib’. Crédits Pierre-Clément Julien

Dans le 12e, après un démarrage très rapide des travaux d’installation et de concertation sur les emplacements, nous avons à ce jour 32 stations actives en surface et  encore une à l’étude. Nous sommes un des arrondissements parisiens dans lequel Autolib’ fonctionne le mieux avec 57 000 prises de véhicules et presque autant de poses en un an et ce malgré la mise en service tardive des stations dans le périmètre du Tramway (Porte de Charenton ou rue Emile Laurent par exemple).

A Paris fin 2012 on comptait près de 15 000 abonnés, dont 13 000 abonnés annuels, traduisant l’intérêt des usagers pour le dispositif Autolib’. A noter que les abonnements pour 2 roues électriques et voitures électriques particulières commencent à se développer également. Les voitures électriques en libre-service séduisent aussi les entreprises franciliennes, qui transforment leur flotte de véhicules par les bluecar. Les employés peuvent les utiliser pour leurs déplacements professionnels comme pour leurs trajets domicile/travail. Les voitures sont rechargées  sur les bornes Autolib’ comme au siège de l’entreprise grâce à des panneaux photovoltaïques.

Espace Autolib'. Crédits Pierre-Clément Julen

Espace Autolib’. Crédits Pierre-Clément Julen

Les abonnés sont des hommes pour près des ¾ d’entre eux, et si les abonnés parisiens sont encore majoritaires, les abonnés des départements de petite couronne progressent, parallèlement à l’ouverture des stations. De nombreuses communes de la métropole et en particulier de la Seine St Denis devraient rejoindre en 2013 le syndicat mixte et installer de nouvelles stations sur leur territoire. Extension qui permettra à n’en pas douter d’augmenter les trajets Paris/banlieue qui restent aujourd’hui minoritaires.

Concernant les services aux usagers, la satisfaction est au rendez-vous ! Les abonnés sont unanimes et très majoritairement se disent satisfaits ! Abonnée de la première heure, je me suis ré-abonnée en 5 minutes dans un espace Autolib’ et  j’utilise très souvent l’application disponible sur les smartphones. Elle permet une vision en temps réel des stations : places et voitures disponibles comme pour Vélib’. Comme annoncé dans le cahier des charges, elle permet également de réserver une place comme une voiture !

C’est un outil à disposition des abonnés est très performant. Certains candidats de droite aux municipales feraient bien de tester avant de critiquer avant de souhaiter une ville intelligente que nous avons déjà faite émerger, pour donner à Paris un temps d’avance.

1 Commentaire

  1. combien d’usagers l’utilisent en fait à la place des transports en commun et des taxis? Un service utile mais au cout onéreux, qui laisse certains usages en friche et qui concurrence les transports en commun. Pas si durable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>