A la une, le 12e, Paris

bilan annuel des travaux de prolongement du tramway T3

J’ai présenté lors du dernier conseil d’arrondissement du 12e, la communication du bilan annuel d’avancement du projet d’extension du T3 à Paris, comme je l’avais fait en décembre 2009.

Comme prévu par la « délibération générale » du tramway votée en juillet 2009, une information sur l’état d’avancement des marchés et de l’opération du Tramway est présentée chaque année aux élus. Ces travaux d’envergure concernent particulièrement notre arrondissement.

Points d’avancement des travaux:

  1. Travaux réseaux

Les travaux de déviation et de modernisation des réseaux concessionnaires sont aujourd’hui quasiment terminés. Ces nombreux travaux, coordonnés par la Ville de Paris, se sont déroulés dans le respect du calendrier prévisionnel. Ce dont nous ne pouvons que nous féliciter.

Seul les travaux d’extension du réseau de chaleur, réalisés par la CPCU se poursuivent, ce qui concerne tout particulièrement notre arrondissement. En effet d’importantes emprises de chantiers CPCU restent sur l’arrondissement, pour :

  • le creusement d’une galerie par tunnelier entre la Porte Dorée et la Porte de Charenton (sortie du tunnelier à la Porte de Charenton le 8 octobre 2010),

le creusement d’une galerie par tunnelier entre la Porte de Vincennes et la Porte de Bagnolet.

    2. Travaux de voirie

    Les travaux de voirie par la reprise des trottoirs et des chaussées sont engagés sur l’ensemble des boulevard Poniatowski, Soult et sur le Cours Vincennes.  Le taux d’avancement de ces travaux est de l’ordre de 30 %.

    3. Enfin en ce qui concerne les ouvrages d’art,

    Les mesures conservatoires au niveau de la Porte de Bercy sont achevées comme vous le savez elles garantissent la compatibilité avec le futur aménagement de Bercy-Charenton. Les travaux visant à combler la trémie Charenton sont avancés à 50 %. La réalisation de l’encorbellement sur le Pont National est avancée à 25% environ.

    Le planning général de ces trois catégories de travaux est respecté.

    A l’échelle de l’opération, la Ville de Paris a mis en place les emprises de chantier (barriérage, signalisations horizontale et verticale, signalisation lumineuse du trafic, éclairage public) et les bases-vie pour accueillir l’ensemble des ouvriers du chantier : 12 marchés ont été utilisés à ces fins.  Leur exécution s’est déroulée correctement

    En marge de ces travaux la communication nous présente également le bilan des clauses particulières

    Le bilan environnemental de l’opération est bon. La mise en oeuvre d’un marché spécifiquement dédié au projet du tramway pour assurer le recyclage et la réutilisation des bordures et pavés en granit est par exemple un succès. La ville de Paris a été récompensée le 1er  décembre du prix Territoria d’or pour cette démarche innovante en faveur de l’environnement.

    Un autre des bilans à citer en exemple est celui de l’exécution des clauses sociales dans le cadre des marchés publics. En effet 38 marchés relatifs à l’extension du tramway T3, notamment les marchés de travaux, comprennent des clauses sociales visant à faciliter l’insertion de publics en difficulté.

    Pour veiller à la bonne exécution de ces clauses, la Ville de Paris a conclu en 2009 un partenariat avec la Maison de l’emploi de Paris, créée en octobre 2005 par le Maire de Paris et notre collègue Christian Sautter. Ce Groupement d’Intérêt Public aide les entreprises titulaires des marchés à exécuter les clauses sociales contribuant ainsi  au développement économique et à la cohésion sociale de Paris.

    A l’heure actuelle, les objectifs en matière d’insertion sont de 165 emplois en équivalent temps plein.

    • 60% des heures sont réalisées par des recrutements directs (87% d’emplois durables : CDD de 6 mois et plus jusqu’au CDI, 44% de ces emplois directs sont des contrats d’alternance)
    • 40% par des sous-traitants ou des achats d’heures auprès de Structures d’insertion par l’activité économique (382 000 euros pour des SIAE parisiennes).

    Le public bénéficiaire des clauses sociales est composé à 86% de parisiens, à 33% de jeunes de moins de 26 ans et à 70% de personnes ayant un niveau scolaire inférieur au CAP.

    Il me semblait important de souligner l’effet positif de ces travaux d’envergure sur l’emploi, qui reste la préoccupation numéro 1 des français.

    Enfin, afin d’accompagner la phase délicate du chantier du Tramway, le dispositif important de « concertation permanente » ainsi que l’ensemble des actions de communication font l’objet d’une attention toute particulière.

    Concertation et actions de communication:

    Le dispositif comprend des réunions d’information et d’échange avec les mairies d’arrondissements mais aussi les communes riveraines, comme la distribution de différents supports d’information aux riverains (flash-Infos, Lettres Info-Riverains, T3 MAG…), la participation à diverses manifestations telle la semaine du développement durable ou de la mobilité ainsi qu’à des réunions d’information et/ou conseils de quartiers.

    En 2010, 9 permanences du Point Info Mobile (PIM) ont été tenues dans le 12e :

    Sur les marchés :

    • le 12 mars, Marché Daumesnil
    • le 14 avril Marché Cours de Vincennes
    • le 29 septembre Marché Bercy
    • le 1er juillet Marché Ledru Rollin

    Mais aussi;

    La cité scolaire Paul valéry, les 27 mai 16 octobre

    • Le 11 septembre au forum des associations
    • Le 18 novembre au Métro Picpus
    • Le 10 décembre prochain, sur le Parvis de la Mairie du 12e, lors de la permanence de distribution des chocolats

    Nous sommes également allés à la rencontre de tous les commerçants riverains, pour la 3ème fois, courant novembre.

    En conclusion :

    A fin 2010 :

    • La majorité des travaux des concessionnaires est terminée.
    • La quasi-totalité des marchés de travaux de la Ville de Paris est attribuée et les travaux engagés sur l’ensemble du linéaire du projet.
    • Les clauses sociales sont respectées par les titulaires des marchés, les premiers travaux d’ouvrages d’art sont réceptionnés.
    • Les actions de communication afin d’accompagner les riverains pendant toute la durée du chantier se poursuivent.
    • Le planning et l’enveloppe financière sont respectés.

    Nous clôturons une période de travaux très ingrate, l’étape des travaux liés aux réseaux souterrains, car les bénéfices sont peu visibles pour les habitants.

    En revanche, les premiers travaux de voirie s’achèvent, permettant enfin à tous de se projeter vers un nouveau paysage pour nos boulevards maréchaux.

    Bientôt nous replanterons le premier arbre, et nous verrons arriver les premiers rails du tramway.

    Rendez-vous est toujours pris pour décembre 2012, pour inaugurer ensemble le T3 est.

    5 Comments

    1. Merci Catherine,
      Assister au conseil d’arrondissement, c’est bien (c’est ouvert et conseillé à tous les citoyens), mais pouvoir relire les communications, c’est mieux !

    2. Collectif REC, THIELLEY Patrick

      Bonjour,
      Je réside en province.
      Votre prolongation de tram fait-elle suite à une ligne déjà en activité ?
      Si c’est le cas, est-ce du tramway sur route donc terrestre ou est-ce souterrain comme le métro ?
      Depuis combien d’années fonctionne le premier tronçon ?
      De quel pourcentage, le budget final de réalisation a-t-il explosé les devis ?
      Quel est le prix du billet et pour quel distance ?
      La société qui gère le trafic est-elle privée ou publique ?
      Les investissements sont-ils rentables pour le budget municipal.
      La circulation automobile a-t-elle diminué ?
      Merci.

    3. Catherine Baratti Elbaz

      Cher Patrick, que de questions!… Je vais essayer d’y répondre.
      Les travaux en cours actuellement concernent effectivement le prolongement du Tramway des Maréchaux Sud du Pont de Gariglliano à la Porte d’Ivry, en service depuis 2007. La ligne est en surface et s’intègre dans l’espace public des grands boulevards qui ceinturent Paris. Pour les travaux encours les prévisions budgétaires comme calendaires sont respectées. C’est la RATP qui exploite le tramway existant et qui exploitera le prolongement. Il sera accessible avec les mêmes titres de transport que le reste des bus et métro parisiens. Le financement de ces travaux de prolongement qui concernent le système de transport comme la requalification de l’espace public est assumé uniquement par la Région Ile de France et la Ville de Paris. L’expérience de TMS montre des effets très positifs sur la fréquentation (supérieure aux prévisions) la dynamique économique comme la diminution du trafic automobile!
      En espérant avoir répondu à vos questions.

    Trackbacks / Pings

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>