A la une, le 12e, Paris, Vu dans la presse

Christine Lagarde, l’américaine de Paris 12…

Christine Lagarde et Dominique Strauss-Kahn le 16 juin 2010. (Reuters)

Pour succéder au directeur général du Fonds monétaire international (FMI) qui a démissionné aujourd’hui, on lit dans la presse que «Madame Lagarde est l’un des candidats évidents », « certainement une candidate crédible« , le meilleur compromis possible, on l’a décrit comme « Très appréciée de ses confrères du G20 et de la zone euro, elle est reconnue comme habile et compétente », une « très bonne candidate », ou encore :  «Lagarde a un très bon profil, une réputation très solide en Europe et en dehors»

Les compliments et les soutiens n’en finissent pas de tomber…

Même si la presse souligne une légère difficulté puisque Mme Lagarde « n’est pas à l’abri de démêlés judiciaires, pour son intervention controversée dans l’affaire Tapie. »

On lui reconnaît même un talent tout à fait extraordinaire : « Elle parle bien anglais, aime les Etats-Unis où elle a longtemps travaillé » !!! Voila un argument de poids !

C’est vrai que la maîtrise de la langue anglaise à ce niveau de responsabilité est clairement un pré-requis, mais cela me semble surprenant de le rappeler…

Quant à son attirance pour le continent américain, c’est une évidence… Ainsi Mme la ministre est candidate pour les prochaines élections législatives dans la toute nouvelle circonscription des français vivant dans le continent nord américain.

Crédits CBE

Rappelons quand même que Mme Lagarde est élue du 12e arrondissement de Paris, et qu’elle aurait été tout à fait légitime à se présenter dans cet arrondissement en 2012. Mais il faut bien avouer qu’elle ne s’est pas beaucoup mobilisée pour les habitants du 12e, ni même pour soutenir les élus UMP de notre arrondissement ! Elle ne se donne même plus la peine de leur faire parvenir un pouvoir, à défaut d’assister elle-même à une séance du conseil.

En effet, depuis 2008 elle s’illustre par son absentéisme aussi bien au niveau du conseil d’arrondissement que du conseil de Paris.

Mais peut-être qu’à l’aune de ces nouvelles missions, elle acceptera de renoncer à ces indemnités d’élue de Paris…

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>