A la une

Concertation et aménagements urbains, notre engagement politique au quotidien

Le nouveau journal Votre 12e vient de sortir! Vous y trouverez la nouvelle tribune que j’y signe au nom des élus socialistes radicaux et apparentés.

Depuis 2001, nous avons innové en faisant de la concertation un impératif, qui depuis, se généralise et se diversifie. Nous sommes en effet convaincus que la production des espaces publics bénéficie toujours d’une  mise en débat dans la sphère publique. La concertation est aussi, un gage d’une meilleure appropriation par les usagers. Les exemples sont nombreux à Paris comme dans le 12e. Les différents processus témoignent tous de notre volonté politique d’associer systématiquement le plus grand nombre à l’action publique, dans l’intérêt général.

Examen du projet sur le boulevard Diderot avec les conseillers de quartier

Ainsi, qu’il s’agisse de l’aménagement du boulevard Diderot, passage de la Voûte, jardin boulevard de Picpus ou tunnel Proudhon, les Conseillers de quartiers comme les habitants, ont été associés à la conception des projets, basée sur un diagnostic partagé et un cahier des charges élaboré collectivement, valorisant à la fois l’expertise d’usage des citoyens et celle plus technique, des services de la Ville. L’ensemble des habitants et acteurs sont informés et souvent consultés, pour choisir parmi plusieurs projets d’aménagement.

Depuis 2 ans, 10% du budget d’investissement dans l’espace public est confié aux Conseils de quartier, preuve de notre volonté de donner corps à la démocratie locale.

Au-delà des Conseils de quartier, nous avons innové en créant de nouvelles formes de concertation (comités motos et vélos, conseil local du handicap). Les projets d’aménagement comme les Berges de Seine ou Bercy Charenton, ont également permis de voir émerger de nouveaux processus associant tous les élus, acteurs et habitants.

Si la concertation est au cœur de nos actions, force est de constater qu’à Paris, les élus de droite ne valorisent jamais les instances de démocratie locale ou pire, les instrumentalisent. L’appel à la  concertation se limite alors à une tentative de blocage de la mise en œuvre de nos engagements, pourtant validés par  les Parisiens.

L’ampleur de la participation citoyenne et la réussite de nos concertations, prouvent que les Parisiens ne sont pas dupes !

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>