A la une, le 12e, Paris, Société

Dernier compte-rendu de mandat de Bertrand Delanoë dans le 12e à la CNHI

Pour faire vivre ce moment profondément démocratique qu’est le compte-rendu de mandat annuel, il faut saluer l’hommage que fait le Maire de Paris en choisissant le Palais de la Porte Dorée, le 23 octobre prochain.

Palais de la Porte Dorée. Crédits Pierre-Clément Julien

Le thème retenu « l’art dans la ville », sera l’occasion de souligner  la place de l’art et des artistes dans la vie de notre cité, en écho aux œuvres qui seront installées sur les Maréchaux avec l’arrivée du T3 comme  à l’un des plus beaux monuments de style Art déco en France qu’est le Palais de la Porte Dorée. Classé monument historique depuis 1987, la philosophie du bâtiment entre en pleine cohérence avec celle de Paris, ville-monde qui fait le choix de la solidarité et de la diversité.

Magnifique monument architectural, le Palais de la Porte Dorée n’est en effet, pas qu’un bâtiment classé orné de remarquables bas-reliefs de style colonial. Grand témoin de l’histoire, il est aussi et surtout le symbole du regard de la France sur le monde et plus particulièrement sur l’étranger. A ce titre, il n’a cessé  d’évoluer. De l’exposition universelle de 1931, où sa vocation première était de présenter l’histoire des conquêtes coloniales, il a évolué au rythme de l’histoire en abritant successivement le Musée permanent des colonies jusqu’en 1935, le Musée de la France d’Outre Mer jusqu’à la fin des années 1950, le Musée des arts africains et océaniens dès 1961 transformé en Musée national des arts africains et d’Océanie en 1990.

Façade du Palais de la Porte Dorée. Crédits Pierre-Clément Julien

Depuis 2007, ce lieu emblématique et chargé d’histoire abrite la Cité nationale de l’histoire de l’immigration (CNHI).

Institution désormais culturelle, pédagogique et citoyenne, la CNHI est un musée consacré à l’histoire et aux cultures de l’immigration en France, avec pour ambition de faire reconnaître la place des étrangers dans l’Histoire commune.

En cela, il s’agit d’une évolution particulièrement moderne et  ambitieuse.

Dans un monde frappé par la peur de l’autre, confortée par les stéréotypes et les préjugés, la volonté de faire de l’ancien Musée des conquêtes coloniales, une éloge de la diversité dans l’histoire  est notable.

Ainsi, le Palais de la Porte Dorée se veut un lieu de passage des arts et des gens, qui brasse et mélange un héritage multiple.

Choisir ce lieu pour un compte-rendu de mandat  dénote d’une vraie volonté politique. Il faut rappeler que dans un très récent climat politique dominé par la restriction des droits des étrangers, la CNHI était alors née dans la douleur. En pleine polémique sur la loi imposant des tests ADN pour les candidats au regroupement familial, la Ligue des Droits de l’Homme et le Réseau Education Sans Frontières avaient prévu des manifestations le jour de l’ouverture, et une pétition avait été signée par une vingtaine d’universitaires  pour dénoncer la discrétion de l’inauguration officielle, l’existence du – feu – Ministère de l’Immigration et de l’Identité Nationale et plus globalement la méfiance de la droite vis-à-vis des immigrés.

Occupation de la CNHI par les travailleurs sans-papiers en octobre 2010. Crédits CBE

Le 7 octobre 2010, le lieu était investi pacifiquement par les travailleurs sans-papiers en grève pour obtenir l’application des accords de régularisation  suite à l’occupation des marches de l’Opéra Bastille.

Aujourd’hui, l’heure est à l’apaisement. Le ministère de l’Intérieur devrait publier prochainement  une circulaire redéfinissant les critères de naturalisation afin d’en faciliter l’accès. Le président de la République s’est également engagé à ouvrir le droit de vote aux élections locales aux étrangers vivant régulièrement en France depuis au moins 5 ans.

C’est pourquoi je suis particulièrement fière aujourd’hui de vous inviter à participer, à ce  dernier compte-rendu de mandat dans le 12e de Bertrand Delanoë comme Maire de Paris,  dans ce lieu à la fois chargé d’histoire et tourné vers l’avenir.

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>