A la une, le 12e

Des élus qui agissent

Tribune des élus Socialistes Radicaux et citoyens

Journal d’information de la Mairie du 12e, Votre 12e, n°42,  mars 2010

Parce que les élus socialistes radicaux et citoyens sont des élus responsables, nous agissons quotidiennement pour améliorer la vie de tous les habitants du 12e. En privilégiant l’action aux annonces médiatiques, notre travail, parfois peu visible porte pourtant ses fruits. J’en prendrai deux exemples.

L’ancienne Maison des Etudiants des Etats de l’Afrique de l’Ouest, située au 69 boulevard Poniatowski, a été construite en 1911. Autrefois propriété du Gouvernement général de l’Afrique Occidentale Française, aucun propriétaire responsable ni aucun gestionnaire légal n’étaient identifiés depuis des années. Ce vide juridique n’a pas permis de réaliser les travaux nécessaires de sécurisation et de rénovation du bâtiment qui s’est donc fortement dégradé faisant courir de grands risques à ses habitants. Face à cette situation, et sans aucune action de l’Etat, la Ville de Paris a engagé une procédure dite « bien sans maître » permettant de constater légalement l’absence de propriétaire et de sortir de cette impasse. Après de nombreuses négociations, l’Etat est devenu automatiquement propriétaire de la MEEAO. Nous avons demandé à l’Etat, désormais propriétaire, de mettre en oeuvre les travaux nécessaires à la mise en sécurité de l’immeuble et de ses résidents. Grâce à notre mobilisation, le relogement d’une partie des occupants a eu lieu dans de bonnes conditions et nous avons obtenu des garanties significatives de la part de la préfecture sur le suivi des situations de chacun. Nous continuerons à œuvrer pour que l’Etat rénove complètement la MEEAO tout en préservant la mémoire de ce lieu.

Il était de notre responsabilité d’agir. Agir pour les résidents de la MEEAO, agir aussi pour la continuité du travail des artistes et artisans de la rue Voûte.

En effet, dans le cadre du prolongement du tramway, la RATP doit créer des locaux techniques permettant son alimentation électrique. Elle a identifié des locaux appartenant à Réseaux Ferré de France (RFF), entre le cours de Vincennes et la rue de la Voûte, répondant aux spécifications techniques. Ce local était occupé depuis de nombreuses années par trois artistes locataires, bénéficiant d’un bail précaire avec RFF qui a mis fin à ce bail le 31 décembre 2009. Mobilisés dès mai 2009, nous avons obtenu de RFF que les artistes puissent rester sur place jusqu’à la fin de l’année scolaire. Grâce à notre mobilisation, la RATP a également étudié plusieurs implantations alternatives pour ce local technique ainsi que la possibilité de maintenir un des ateliers pendant les travaux. Ces études, présentées aux artistes à plusieurs reprises, n’ont pas permis de trouver une autre implantation à proximité, ni de préserver l’atelier. Mais grâce à notre volonté politique, des solutions de relogement pérennes et conformes à leurs besoins, ont été proposées aux artistes, afin d’assurer la continuité de leur travail dans de bonnes conditions.

Au-delà de l’agitation parfois démagogique de certains, notre action responsable conforme à nos valeurs et nos engagements, a permis de trouver des solutions dans l’intérêt des habitants du 12e.

A lire sur ce sujet le voeu de l’exécutif parisien voté au conseil de Paris le 27 septembre 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>