A la une, Société

Elections des représentants des parents d’élèves : participons !

Ce vendredi 15 et samedi 16 octobre se déroulent les élections des représentants des parents d’élèves dans les conseils d’écoles et conseils d’administration des collèges et lycées publics.

Je ne peux qu’encourager tous les parents à participer à ces élections, afin de réaffirmer l’importance de la participation des parents à la vie des établissements scolaires.

En effet le bon déroulement de la scolarité de nos enfants, repose sur une communauté éducative qui intégre tous les acteurs. Les parents sont des acteurs de premier plan de la scolarité de leurs enfants. Ils ont à la fois un droit à l’information et à l’implication pour tout ce qui concerne la vie de leurs enfants dans l’établissement.

La participation des parents est facilitée par la possibilité de voter par correspondance et en accordant un droit de vote aux deux parents. Ces dispositions me semblent adaptées à la situation des familles en particulier à Paris. En effet beaucoup de parents travaillent et ne peuvent pas toujours se libérer pour voter physiquement. Il apparaît par ailleurs légitime de permettre aux deux parents de donner leur avis, qui peuvent être différents. Cette mesure permet aux deux parents d’assumer leur parentalité quelque soit la composition de la famille. En effet les  familles monoparentales et recomposées sont maintenant majoritaires à Paris…

En tant que représentante des parents d’élèves dans les établissements de mes enfants, j’ai toujours essayé de peser dans les décisions prises, pour défendre la laïcité, la gratuité de l’accès à l’éducation, l’égalité de tous les élèves, la mixité sociale, la solidarité entre les familles et la justice sociale.  Ainsi je me réjouis de l’extension aux collèges publics, de la tarification de la restauration scolaire sur la base du quotient familial.

Je serai également très attentive aux débats annoncés par le gouvernement sur les rythmes scolaires. Pour avoir participé aux débats lancés par le Maire de Paris Bertrand Delanoë il y a quelques années, je sais que ce n’est pas un débat facile, dans lequel malheureusement les intérêts des enfants ne priment pas toujours…

Il incombera également aux nouveaux représentants de se mobiliser pour défendre la présence des personnels non enseignants dans les établissements : infirmière, médecin, assistance sociale, psychologue… dont le nombre ne cesse de baisser suite aux décisions du gouvernement. De même le remplacement des enseignants reste une question très sensible sur la quelle les représentants des parents d’élèves sont toujours très mobilisés auprès du rectorat.

Autant de raisons de se mobiliser pour soutenir l’engagement bénévole des représentants des parents d’élèves !

1 Commentaire

  1. Pierre-Emmanuel Charon

    Merci Catherine pour ton soutien à tous les parents partenaires de l’Ecole publique. Ces élections sont effectivement très attendues. Nos bons résultats ,en n’en point douter, nous aideront sur le plan national à infléchir une politique d’éducation rétrograde. Il nous faudra veiller à ne laisser personne sur le bas coté de l’école. Mettre en confiance les parents et les enseignants pour une Ecole plus accueillante où chaque élève peut progresser et réussir. A samedi pour un premier bilan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>