A la une, Coups de coeur, le 12e, Société

Europe terre d’exil et d’immigration

En l’absence de Mme la Maire et de ma collègue en charge de la culture, j’ai eu le plaisir ce mardi 26 mars de dire quelques mots à l’occasion du vernissage de l’exposition « Europe : terre d’exil et d’immigration » organisée par le CLAJE en partenariat avec la Mairie du 12e arrondissement. En tant qu’ancienne présidente de cette association, gestionnaire de 4 centres d’animation du 12e, ce fut un plaisir !

Exposition Europe Terre d'exil et d'immigration. Crédits Claje

Exposition Europe Terre d’exil et d’immigration. Crédits Claje

Cette exposition présente une série de portraits noir et blanc, du photographe Fred STEIN, lui-même exilé à Paris puis à New-York. Pour pouvoir dévoiler ces 90 portraits, le CLAJE a choisi de les exposer dans 5 lieux différents : chacun des 4 centres d’animations et la Mairie du 12e arrondissement, en les regroupant sous 5 thèmes différents. Ainsi vous retrouverez la musique et la philosophie au centre d’animation Reuilly, le cinéma d’Hollywood à Bercy, la photographie, les sciences et techniques, le théâtre et la littérature à Montgallet ou l’architecture, le cirque, la peinture, la photographie et la sculpture à Villiot-Rapée.

Je suis particulièrement fière du thème des portraits que le CLAJE a choisi d’exposer à la Mairie du 12e arrondissement : celui des « Libertés », c’est un beau symbole que cette maison commune qu’est la Mairie du 12e accueille cette exposition pendant 1 mois dans son salon des Outre Mers.

 

Anna Seghers

Anna Seghers

Nous avons donc le plaisir d’accueillir en Mairie des portraits et les parcours de personnalités s’illustrant pour leur engagement en faveur de la liberté. Permettez-moi de vous de vous parler des deux femmes, Anna SEGHERS et Hannah ARENDT, deux femmes libres, deux intellectuelles allemandes, poussées à l’exil dans les années 30, parce que juives. Elles ont fui toutes les deux l’Allemagne pour Paris, puis Montauban, puis Marseille puis le continent américain, pour revenir en Allemagne après la guerre. Elles furent arrêtées puis relâchées, poussées au départ, à la clandestinité. Malgré la guerre et l’exil,  à cause de la guerre et l’exil, elles se sont battues pour survivre, pour vivre comme des femmes libres, pour défendre leurs idées, parfois controversées, pour défendre l’homme qu’elles aimaient. Des féministes.

Merci au Claje qui nous vous invite à partager une réflexion sur l’Europe à partir d’une de ses périodes les plus sombres, celle de la Seconde Guerre mondiale. La France et l’Europe sont une terre d’immigration. Les routes qui conduisent vers l’Europe sont multiples. L’Europe est riche de ces apports nombreux et variés, du brassage des cultures, de ces hommes et ces femmes qui ont ainsi contribué à forger une véritable identité européenne, multiculturelle et ouverte ; porteuse depuis le lendemain de la Seconde Guerre mondiale d’un message de Paix et de solidarité.

Beaucoup d’entre nous n’avons connu l’Europe qu’en paix. Au travers de ces portraits j’ai ressenti l’urgence à redonner du sens à notre projet européen, un projet qui parle aux citoyens.

A n’en pas douter, ces questions seront au cœur du débat le 11 avril prochain pour la conférence / débat qui se tiendra à la Mairie du 12e en présence de Daniel COHN-BENDIT, député européen, de Sandrine MAZETIER, notre députée, de Jean-Michel DJIAN et Michèle Blumenthal, Maire du 12e.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>