A la une, Paris

Imaginons les Berges de Seine de demain, dernière réunion de concertation en présence de Bertrand Delanoë

Après l’adoption en conseils d’arrondissement puis de Paris du projet de reconquête des Berges de Seine, les élus parisiens ont souhaité une concertation préalable à la hauteur des enjeux cruciaux et de l’ambition du projet pour la métropole. Les élus parisiens et en particulier Anne Hidalgo, première Adjointe au Maire de Paris ont ainsi décidé de l’élargir au-delà des exigences du code de l’urbanisme, pour que la concertation s’ouvre aux parisiens mais aussi aux franciliens, et au-delà à tous les amoureux de Paris.
Afin de garantir l’expression de tous, des réunions publiques se sont tenues dans chacun des 20 arrondissements parisiens, ainsi qu’une réunion dédiée aux associations. Des ateliers thématiques ont permis d’approfondir les premières propositions, un forum a été ouvert sur un site internet dédié pour recueillir largement l’avis du public. La réunion qui s’est tenue dans notre arrondissement avait rassemblé de très nombreux habitants (voir l’article écrit à ce sujet).
Afin de clore avec l’ensemble des usagers présents et futurs de Paris et de la Métropole cette phase de concertation, Bertrand DELANOE, Maire de Paris, présidera, le 30 novembre prochain, à partir de 18h00, à « Docks en seine », l’ultime réunion publique de cette concertation préalable.
Ce rendez-vous métropolitain offrira à tous les participants une dernière occasion de s’exprimer et l’opportunité d’admirer, en avant première, les maquettes réalisées par les enfants des centres de loisirs ayant participé à la concertation, et par ailleurs de découvrir le bâtiment de la cité de la mode et du design.
Saisissez cette opportunité !
Infos pratiques :
Docks en Seine,  34 quai d’Austerlitz, Paris 13e
Métro : Quai de la Gare, Gare de Lyon, et Gare d’Austerlitz
Station Vélib’ : n° 13104, face109 quai d’Austerlitz

3 Comments

  1. coryn

    C’est un beau projet en concertation avec les habitants.
    L’eau est un symbole de vie et de loisirs.
    Pourquoi ne pas aménager les berges de la Seine mais aussi du canal de l’Ourcq et de la seule rivière de Paris : la Bièvre. La renaissance de la Bièvre dans Paris V et XIII aurait certainement un grand succès.
    Salutations

  2. Catherine Baratti Elbaz

    Vous avez raison, le canal de l’Ourq constitue un patrimoine historique qui pourrait être valorisé. C’est d’ailleurs dans cette perspective que le département de la Seine-Saint-Denis et la Ville de Paris ont menée en collaboration avec huit communes une étude qui s’attache à définir de nouvelles relations entre le domaine public fluvial, les terrains privés riverains et les espaces publics communaux.
    L’objectif de ce travail est de permettre l’ouverture vers le canal des territoires qui le bordent et d’élaborer un paysage et une configuration des berges du canal qui soient conformes à tous ses usages et à sa situation au cœur des nouveaux quartiers d’activité et d’habitation.
    Vous pouvez consulter l’étude sur le site de l’APUR.
    ..

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>