A la une, le 12e, Paris, Société

La biodiversité à Paris, une réalité à préserver

Contrairement aux apparences, Paris abrite une biodiversité entretenue par notre action volontariste et des passionnés, qui mérite d’être davantage connue et protégée.

A l’heure où Paris gagne des habitants, la sauvegarde de la biodiversité doit faire l’objet d’une plus grande prise de conscience. Les zones urbaines sont des milieux extrêmement perturbées par les activités humaines et beaucoup d’espèces se voient obligées de se déplacer ou disparaissent. Or Paris, une des villes les plus denses d’Europe, constitue un carrefour naturel où la faune et la flore sauvages peuvent prospérer. En effet, notre ville recèle une biodiversité riche et variée avec plus de 2000 espèces de plantes sauvages, champignons, mousses et lichens, 2000 espèces animales réparties dans plus de 420 jardins et squares, 15 parcs, 32 promenades, 14 cimetières intra-muros et les deux grands bois. Le Bois de Vincennes abrite des écosystèmes variés: les zones humides attirent de nombreuses espèces et les réserves ornithologiques servent de refuge à une avifaune riche dont certaines espèces protégées et rares.

Passereau rare, présent dans le Bois de Vincennes.

Passereau rare, présent dans le Bois de Vincennes.

Toutefois, si cette biodiversité qui nous entoure a un rôle important dans l’écosystème de la ville, elle est comme partout fragile et menacée. De nombreux passionnés et bénévoles s’organisent dans la capitale pour informer et faire prendre conscience de l’importance de la biodiversité urbaine. Certaines initiatives sont organisées, par des associations comme le CORIF d’autres par des organismes régionaux comme NatureParif. Aussi, dans la continuité de sa politique menée depuis 2001 en faveur de la nature en ville, la Ville de Paris a été l’une des premières grandes métropoles européennes à se doter d’un Plan Biodiversité Paris en mobilisant les acteurs du territoire. La Ville a invité, au printemps 2010, professionnels et citoyens à réfléchir ensemble aux actions pour préserver et développer la biodiversité. Des ateliers ont alors été organisés sur 4 sites pilotes dont celui du Bois de Vincennes/Bercy-Charenton (12e) pour évoquer le développement de la biodiversité en amont d’une opération d’urbanisme sur les emprises ferroviaires, les liaisons biologiques entre le bois de Vincennes, la Seine, la promenade plantée, la Petite  Ceinture et la commune de Charenton.

Promenade plantée, Paris12e. Crédits Pierre-Clément Julien

Promenade plantée, Paris12e. Crédits Pierre-Clément Julien

Ainsi, grâce aux différentes initiatives et au volontarisme de la Ville pour la sauvegarde de la biodiversité, Paris (re)devient un authentique refuge de biodiversité, utile non seulement pour notre environnement mais aussi pour la qualité de vie de tous. C’est ainsi que trois faucons viennent de naître le 25 avril dernier- une première depuis le XIXe siècle – dans un nichoir artificiel à quelques centaines de mètres de la Tour Eiffel.  Comme le dit très justement M. Antoine Cadi, responsable de la Ligue de Protection des Oiseaux, cette naissance « vient nous envoyer un signal: quand on s’applique, la nature peut reprendre sa place en ville ». Grâce aux efforts déployés, l’espèce recolonise les villes où il trouve une alimentation abondante et d’autres couples se sont installés aux portes de la capitale, comme dans le quartier de la Défense. Autre bonne nouvelle : le renard, chassé de Paris par l’urbanisation, réapparaît dans les parcs de la capitale et notamment dans le Bois de Vincennes. Ces efforts sont dans la continuité du travail sur les ruches qui se multiplient : Paris compte aujourd’hui près de 300 ruches.

Ce renforcement de la biodiversité à Paris, salué par les spécialistes, prouve que notre action en faveur de la nature en ville est efficace. Il nous faut poursuivre pour continuer à améliorer la qualité de vie de chacun en permettant de relier les espaces verts existants et permettre à la nature de profiter des moindres interstices de la Ville.

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>