A la une, Coups de coeur, Paris

le Leviathan d’Anish Kapoor au Grand Palais

J’ai découvert cet après-midi  le Leviathan d’Anish Kapoor au Grand Palais dans le cadre de l’exposition Monumenta 2011.

Crédits CBE

Le léviathan est un monstre marin évoqué dans la Bible. Ce monstre colossal, dont la forme n’est pas précisée est dragon, serpent et crocodile à la fois.

Il est souvent considéré comme l’évocation d’un cataclysme terrifiant capable de modifier la planète, et d’en bousculer l’ordre et la géographie, sinon d’anéantir le monde.

Le Léviathan fait référence au monstre aquatique de la mythologie phénicienne, à l’enfer chrétien ou au livre de Thomas Hobbes où le Léviathan est une métaphore de l’Etat tout puissant.

C’est effectivement une installation impressionnante par sa taille qui semble avoir envahi la grande verrière du grand Palais à l’occasion de cette 4ème édition de Monumenta, jouant avec la lumière et les formes de cet espace magique.

La visite commence par l’intérieur de la « bète ».

Crédits CBE

Nous voilà plongés dans l’obscurité, ou seule la faible lumière qui traverse la peau colorée et translucide nous arrive.

D’une couleur rouge, les parois apparaissent nervées, comme des tissues irrigués par des vaisseaux sanguins.

Puis soudain, les nuages laissent la lumière du soleil projeter l’ombre de la verrière jusqu’au cœur du Leviathan, nous rappelant où nous nous trouvons…

C’est un choc dès l’entrée, une expérience sensorielle que je conseille à tous, y compris avec enfants…

La visite se poursuit par l’extérieur du « monstre », sa peau est mauve, les formes sont rondes et impressionnantes, presque douces malgré le gigantisme.

Dimensions ajustées au plus près de l’architecture exceptionnelle de la nef du Grand Palais, de ses espaces remplis de lumière, de ses volumes grandioses.

Crédits CBE

L’on se sent bien petits et impuissants en longeant l’œuvre et en essayant de prendre du recul pour appréhender la forme générale de se cœur qui se love dans l’espace, figé, impressionnant.

Alors n’attendait pas pour aller rencontrer le Leviathan d’Anish Kapoor au Grand Palais du 11 mai au 23 juin 2011. Je vous conseille l’achat en ligne de billets individuels (coupe file assuré) : cliquer ici

Gratuit pour les enfants de moins de 13 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>