A la une, le 12e

Mieux vivre ensemble

Tribune des élus socialistes, radicaux et citoyens du 12e arrondissement

parue dans le journal municipal d’information « Votre 12e », septembre 2010, n°45

Cet été plus de la moitié des familles de notre pays n’ont pas pu partir en vacances, et ceux qui sont partis les ont réduites. En cette rentrée, les tarifs de l’électricité, du gaz et du timbre postal augmentent ; les perspectives de croissance sont revues à la baisse, suite aux prévisions  erronées de Mme Lagarde ;  des réformes fiscales qui entraineront une augmentation d’impôts pour les classes moyennes, sans suppression du bouclier fiscal…

Dans ce contexte, le gouvernement a choisi de concentrer tout son discours sur une seule problématique : la sécurité. C’est pourtant le plus grand échec de Nicolas Sarkozy ! En effet, après 8 ans d’une politique sécuritaire des « boucs-émissaires », quel succès pour la droite? Une France au bord du chaos social comme économique!

Pourtant, la sécurité ne peut se limiter à un concours médiatique d’engagements inapplicables et des effets de manche. Agir pour la sécurité, c’est garantir une présence significative et constante des agents de l’Etat sur le terrain ; c’est doter notre police des moyens technologiques indispensables ; c’est travailler en synergie avec les élus locaux, plutôt que d’engager avec eux une polémique aussi stérile qu’injuste.

A Paris, comme dans le 12e, nous travaillons dans cet esprit, dans le cadre d’une politique partenariale. En associant police, justice, services sociaux, associations d’insertion, acteurs éducatifs, bailleurs sociaux… nous traitons les sources d’insécurité en amont dans le cadre du Contrat Local de Sécurité du 12e. Parallèlement, les effectifs des fonctionnaires de police sont réduits partout en France,  comme dans le 12e (moins 10% depuis 2001 dans notre arrondissement).

La Ville de Paris assume elle, ses responsabilités par un engagement fort en matière de prévention, avec plus de 1 000 agents ayant des missions de prévention et d’assistance, un budget de 200 millions d’euros et des dispositifs innovants, pérennisés et renforcés récemment dans le 12e: équipe de correspondants de nuit, participation au budget de fonctionnement du GPIS (Groupement Inter-bailleurs de surveillance), participation au programme Ville Vie Vacances en partenariat avec la Préfecture de Police.

Cet été plus d’une centaine d’enfants du 12e ont ainsi été accueillis gratuitement pour pratiquer des activités et faire du sport au centre sportif Paul Valéry.

En cette période de rentrée, nous agissons aussi pour plus d’égalité  et  d’équité des familles parisiennes en harmonisant les tarifs de cantine dans toutes les écoles de Paris, et en introduisant une tarification basée sur le quotient familial pour la restauration des élèves de tous les collèges publics.

Au lieu de stigmatiser certains, de renvoyer les français les uns contre les autres, nous travaillons à plus de solidarité et de justice pour mieux vivre ensemble.

Vous pouvez retrouver l’intégralité du contenu du journal, sur le site de la mairie du 12e

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>