A la une, le 12e

Où en est la Démocratie dans le 12e ?

Tribune des élus Socialistes Radicaux et Citoyens

Votre 12e,  Journal d’information de la Mairie du 12e n°43 Mai-Juin 2010

Un degré de démocratie peut se mesurer en considérant notamment qui en est exclu, puisque tout système démocratique implique deux obligations, celle de s’informer puis d’exprimer son opinion et celle de respecter l’expression des autres opinions.

La démocratie locale, est une démarche qui permet d’impliquer et de faire participer les citoyens, usagers, habitants, dans les actions et politiques publiques. Les Conseils de quartier du 12e sont des espaces d’information, de dialogue, de propositions et d’avis sur tous les aspects de la vie de nos quartiers. Après une riche phase de concertation des conseillers, puis de tous les élus, la nouvelle charte des Conseils de quartier a été adoptée récemment. Avec le prochain renouvellement des conseillers de quartier, ce sont deux preuves concrètes de notre volonté de faire vivre la démocratie locale dans le 12e. Les élus de la majorité ont souhaité également la création de deux nouvelles instances. Ainsi le Conseil des citoyens extra-communautaires du 12e permet désormais aux habitants de toutes les nationalités, de participer à la vie de notre arrondissement. La création du comité vélo12e, à l’image de ce qui se fait dans certains autres arrondissements depuis de nombreuses années, est un autre exemple de notre volonté de créer des espaces de débats et d’échanges démocratiques.

La démocratie directe est également au cœur de notre action. Ainsi les consultations directes des habitants du 12e sur des projets d’aménagement se sont multipliés, rencontrant à chaque fois l’enthousiasme, comme encore récemment sur le choix de la localisation définitive du marché de la Porte Dorée.

La diversité de ces modes d’information, de consultation et de concertation, est un élément clés de la démocratie que nous défendons. Loin de la concurrencer, cette diversité complète la démocratie représentative. En permettant aux élus de l’opposition de siéger aux commissions d’attribution des places en crèche et des logements, d’avoir un bureau dans la mairie… comme en laissant à tous les groupes politiques une possibilité équivalente de s’exprimer sur ces pages, nous honorons la démocratie représentative. Rappelons que ce n’est pas le cas dans toutes les mairies gérées par la droite !

Mais, quand les élus de l’opposition ne siègent pas au conseil d’arrondissement, ils refusent de s’informer et de donner leur avis, et par là ils n’honorent pas la démocratie et ne respectent pas le mandat confié par les électeurs. Nous tenons à constater ici, l’absence systématique des conseillers de Paris de droite, Christine Lagarde et Jean-Marie Cavada, des séances de notre conseil, et l’absence totale d’élus d’opposition lors de la séance du 4 mai 2010. Alors même que lors de cette séance, nous débattions de sujets importants pour la vie des habitants du 12e et pour notre avenir, comme le projet d’urbanisme du futur quartier Bercy-Charenton.

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>