A la une, le 12e

Plus de fonctionnaires de police au service des habitants du 12e?

Voeu proposé par les élus de la majorité municipale du 12ème arrondissement, que j’ai présenté lors de la séance du Conseil d’arrondissement du 8 novembre 2010

Considérant que les politiques de sécurité mises en oeuvre par le gouvernement, et en premier lieu par Nicolas Sarkozy, depuis huit ans constituent l’un des plus grands échecs de la droite.

 
Considérant que cette politique a eu pour conséquence la baisse des effectifs et la suppression de la police de proximité, gage d’une relation de confiance entre les fonctionnaires de police et la population dans les quartiers.

 
Considérant que cette politique est responsable de la situation actuelle marquée par une forte augmentation de la délinquance et la recrudescence des violences faites aux personnes, en particulier dans la capitale.

 
Considérant que depuis 2001, Bertrand DELANOË et son équipe ont engagé une politique volontariste en matière de tranquillité publique, en investissant d’importants moyens au service des actions de prévention, en complément du budget de fonctionnement de la Préfecture de Police alloué par la Ville chaque année.

 
Considérant qu’à Paris la sécurité des habitants et le maintien de l’ordre public relèvent de l’autorité du Préfet de Police à qui il revient de diriger l’action de la Police Nationale dans la capitale.

 
Considérant que depuis près de 18 mois, l’ensemble des partenaires du Conseil de Sécurité et de Prévention de la Délinquance de l’arrondissement, en particulier la municipalité du 12e, le commissariat central, le Parquet de Paris, l’Education Nationale, les associations spécialisées et les conseils de quartier, fait le constat partagé des difficultés croissantes du vivre ensemble, notamment du fait de l’augmentation de la délinquance, dans le secteur du square Contenot, des rues de Tourneux, Fécamp et de Wattignies.

 
Considérant que l’évolution constatée dans ce quartier, notamment au travers de plusieurs réunions publiques et de rencontres sur le terrain, ces derniers mois souligne avec encore plus d’acuité le besoin de compléter les dispositifs déjà en place par la présence sur le terrain, en horaires décalés, d’une équipe de policiers spécialement et durablement affectés à ce territoire.

 

Ville Vie Vacances

Considérant que la Ville de Paris consacre chaque année d’importants moyens aux actions de prévention dans les arrondissements parisiens (équipes de correspondants de nuit, service tranquillité seniors, service d’aide aux victimes d’infraction pénale, travailleurs sociaux et psychologues en commissariat, agents chargés des points école, clubs de prévention, opération Ville Vie Vacances, etc.), dont bénéficie en partie ce quartier.


 
Considérant que la présence renforcée d’agents de police, installés dans le quartier et connus des habitants, agissant dans le cadre d’une mission de service public, peut contribuer à rétablir la confiance de la population et au mieux vivre ensemble.

 
Considérant que les nombreuses demandes d’effectifs supplémentaires formulées par les élus parisiens sont toujours restées sans suite, et que la création de la police d’agglomération parisienne a entraîné un rééquilibrage des moyens humains au détriment de Paris.

 
Considérant que les Brigades Spécialisées Territoriales (BST), sont composées de Policiers affectés exclusivement sur le terrain avec l’objectif d’intervenir spécifiquement dans la lutte contre la délinquance, l’action d’une de ces équipes sur ce secteur pourrait être une réponse adaptée.
Considérant que cet été, le Ministre de l’Intérieur a annoncé le développement des Brigades Spécialisées Territoriales d’ici la fin de l’année 2010, et que le principe de création d’une telle brigade dans le 19e est acté.

C’est pourquoi, sur proposition des élus de la majorité municipale, le Conseil du 12ème arrondissement émet le voeu que le Maire de Paris intervienne auprès du Préfet de Police pour :
  • la création d’une Brigade Spécialisée Territoriale parisienne supplémentaire qui interviendrait dans le quartier Contenot, Tourneux-Fécamp, Wattignies ;
  • que les missions de cette BST soient présentées et discutées dans le cadre du CSPDA afin que ces actions s’intègrent dans le Contrat Local de Sécurité du 12e arrondissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>