A la une, le 12e

Pour que l’Etat tienne ses engagements du Grenelle!

Lors du conseil d’arrondissement du 21 mars 2011, j’ai défendu un vœu concernant la participation financière de l’Etat à la mise en place d’un réseau de recharge des véhicules électriques dans le 12e

Crédit CBE

Considérant les engagements pris par le Gouvernement :

–         dans la loi Grenelle 1 en 2007 de réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre du secteur transport de 20% d’ici 2020, et dans la loi Grenelle 2 en 2009, visant au développement des véhicules électriques et hybrides rechargeables, et la volonté d’encourager les infrastructures de charge nécessaires à l’usage de ces véhicules pour les collectivités locales.

–         dans le « plan national de développement des véhicules décarbonés »  lancé en octobre 2009 qui un objectif de 2 millions de véhicules électriques et hybrides rechargeables d’ici 2020.

–         lors du Mondial de l’Automobile à Paris en octobre 2010, lorsque le Président de la République a confirmé l’intervention financière de l’Etat pour aider les collectivités territoriales à mettre en place les infrastructures de recharge des véhicules électriques.

Considérant la politique de la municipalité parisienne :

–         avec le Plan de Déplacements qui vise à donner la priorité aux véhicules « propres »  et à intégrer la politique parisienne dans une vision partagée de l’agglomération.

–         avec le Plan Climat pour aider les citoyens à réduire les émissions de gaz à effet de serre du territoire parisien de 75% en 2050 par rapport à 2004.

Considérant que pour permettre le développement de véhicules électriques, il est absolument nécessaire d’assurer aux utilisateurs potentiels l’autonomie et la possibilité de rechargement facile et en des lieux multiples, notamment dans le contexte actuel de multiplication des politiques institutionnelles de développement des flottes électriques.

Crédit Régie de quartier Fécamp 12

Considérant dans le 12e arrondissement :

– le développement de l’usage de vélo à assistance électrique par la Régie de quartier Fécamp, et par l’association Velotaccie qui assure la navette des trois gares (gares de Lyon/Bercy/Austerlitz).

– la récente acquisition par la  Régie de Quartier Fécamp d’un petit Fourgon Electrique pour son activité d’insertion du second oeuvre du bâtiment, alors qu’il n’existe aujourd’hui aucun point de recharge sur le secteur de la Vallée de Fécamp.

– le faible nombre de bornes de recharge des véhicules électriques : 6, comme dans les départements de la petite couronne (à peine une vingtaine), comme à Paris (84).

Considérant que le déploiement d’Autolib’, en autorisant l’accès en rechargement des véhicules particuliers aux bornes Autolib’, offre une opportunité unique d’équiper la métropole parisienne d’un réseau dense de points de recharge pour les véhicules électriques des particuliers et professionnels.

Sur proposition des élus socialistes, radicaux et apparentés, le conseil d’arrondissement émet le vœu que

Le Maire de Paris et la présidente du syndicat mixte Autolib’ interviennent auprès de la Ministre de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement, afin que le gouvernement participe financièrement à la mise en place dans le 12e comme à Paris, des bornes de recharge à l’usage des véhicules électriques dans le cadre du dispositif Autolib’.

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>