A la une, le 12e, Paris

Pour que vive Voguéo !

Crédit CBE

Voguéo peut être décrit comme

  • un service public de transport en commun sur la Seine
  • un service fonctionnant 365 jours par an.
  • un service attractif et novateur pour tous les Franciliens.
  • un service décidé par le STIF et mis en œuvre avec de nombreux partenaires.

Fonctionnant  depuis  le 28 juin 2008 il dessert les escales suivantes :

  • Gare d’Austerlitz
  • Bibliothèque F. Mitterrand
  • Parc de Bercy
  • Ivry Pont Mandela
  • École vétérinaire de Maisons-Alfort

Aujourd’hui c’est plus de 550 personnes qui utilisent Voguéo quotidiennement avec 94% d’usagers satisfaits, taux de satisfaction exceptionnel pour un mode de transport. Mais ce n’est apparemment pas suffisant pour rendre le service rentable.

En effet, malgré l’intérêt des franciliens et des élus parisiens pour ce système de transport écologique, reliant le département du Val de Marne aux 12e et 13e arrondissement de Paris, la fréquentation reste encore faible au regard du coût pour la collectivité.

Les élus avaient réussi à obtenir une harmonisation tarifaire en 2009, permettant aux abonnés des zones 1 et 2 de rejoindre Maison Alfort pourtant située en zone 3.

Les élus du 12e, ont à plusieurs reprises demandé le déplacement  de l’arrêt situé dans le 12e afin de le rapprocher du pont de Bercy, permettant ainsi d’améliorer sa visibilité, son accessibilité et l’intermodalité de la navette fluviale avec le Métro (lignes 6 et 14), les bus (24 et 87) comme les vélib situés à Bercy. Mais l’arrêt du 12e est toujours situé quai de Bercy au niveau de la passerelle Simone de Beauvoir.

Malgré ces difficultés,  de nombreux salariés notamment ceux de la Bibliothèque National de France (BNF), et du Ministère de l’Economie et des Finances avaient pris l’habitude d’utiliser ce système de transport convivial et fiable de manière quotidienne pour des déplacements travail domicile. J’en veux pour preuve la mobilisation actuelle de ces personnels pour défendre Voguéo !

En effet, après une première phase d’expérimentation, le Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) a voté en décembre la reconduction de l’expérimentation sur trente mois. Ce prolongement permettrait d’assurer une continuité de service pendant l’élaboration d’un projet viable à l’échelle de l’ensemble de la métropole parisienne. En effet le Maire de Paris a exprimé son intérêt pour un service public de transport de personnes sur l’ensemble du bief de la Seine permettant de traverser Paris du Val de Marne aux Hauts de Seine.

Mais le préfet de Région en a jugé autrement (voir l’article du parisien)… Dans le cadre de ses missions de contrôle de la légalité des marchés publics, il a retoqué le contrat en réduisant la période de prolongement de l’expérimentation à six mois.

Ainsi le Voguéo inauguré en juin 2008 devrait s’arrêter en juin 2011 !

Crédit CBE

« Les élus parisiens ont présenté aujourd’hui  une demande au Stif pour que le 1er juin soit voté un cahier des charges pour relancer Voguéo, en vue d’un appel d’offre pour une délégation de service publique de transports sur la Seine » a expliqué Annick Lepetit, adjointe PS aux transports et vice-présidente du Stif. Ce nouveau service public de transports serait élargi et couvrirait tout le bief de la Seine, du Val-de-Marne aux Hauts-de-Seine, en traversant Paris.

Je ne doute pas que cette extension de la ligne fluviale permettra à ce système de transport de passagers sur la Seine d’être viable.

Au-delà de la diversification des modes de transport que les franciliens attendent, ce mode de transport fluvial s’intègre aussi dans notre volonté de reconquête des Berges de Seine.

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>