A la une, Coups de coeur, Paris

Regards d’artistes sur des boulevards bouleversés

Crédit Pierre-Clément Julien

J’ai découvert hier soir l’exposition « Nouveaux tableaux parisiens », lors de son inauguration par le Maire de Paris, en présence de ses adjoints Christophe Girard et Annick Lepetit, ainsi que la Maire du 20ème, Frédérique Calandra.

Cette exposition présente pour la première fois les œuvres réalisées par quatre artistes contemporains qui témoignent de la transformation de notre ville par le chantier du prolongement du T3 encours.

D’horizons artistiques et géographiques différents, Mohamed Bourouissa, Lu Hao, Chourouk Hriech et Yvan Salomone posent leurs regards et leurs cultures, sur nos boulevards des maréchaux en pleine métamorphose depuis 2008, début des travaux.
Leurs travaux, présentés pour la première fois à l’occasion de cette exposition, révèlent, à travers la photographie, la peinture, le dessin et l’aquarelle, les transformations urbaines dont ils sont les témoins. Si les dessins à l’encre de chine de Choucrouk Hriech, traduisent bien la dureté du monde urbain en recomposition, j’avoue avoir été touchée par les couleurs chaleureuses des aquarelles d’Yvan Salomone, et impressionnée par les lignes épurées des esquisses de Lu Hao.

Crédit Pierre-Clément Julien

Ces œuvres incarnent la mémoire du chantier, un chantier d’une envergure incroyable dont il nous faut garder la mémoire.

Tous ceux qui vivent au quotidien à proximité de ces travaux ont conscience de l’ampleur des chantiers en cours, de leur complexité, de la multiplicité des acteurs, du nombre important de machines et d’hommes qui œuvrent au quotidien, de la quantité de matériaux divers qui sont enlevés, amenés, stockés… Cette réalité est difficile à vivre pour les riverains, habitants comme commerçants, elle pèse sur le quotidien de tous.

C’est en particulier pour cela, que le regard des artistes est important. Grâce au langage poétique,  la beauté et le sublime surgissent de la réalité la plus dure.
Ainsi, le Maire de Paris, a souhaité que le prolongement du tramway T3 s’inscrive dans un projet d’aménagement d’ensemble du territoire qui inclut également une dimension artistique à trois niveaux :

  • Pendant toute la durée du chantier, quatre artistes ont été invités à observer les transformations produites par les travaux. Ce sont leurs œuvres qui sont exposés aujourd’hui.
  • Une vingtaine d’œuvres  seront implantées sur le territoire du tramway, dont plusieurs dans notre arrondissement. Ce projet artistique global fait le lien entre les 5 arrondissements parisiens traversés et les 11 communes voisines concernées.
  • Une réflexion artistique a été menée sur l’amélioration de la visibilité et du confort en station, les œuvres contribuant notamment à faciliter les correspondances avec les autres modes de transport.

Yvan Salomone

Pour Christian Bernard,  directeur artistique, fondateur et directeur  du MAMCO de Genève, « le chantier, ses mille et un bouleversements, ses intensités variables jusqu’à  l’apaisement final, est le prétexte, plus que le  sujet, de ces Nouveaux Tableaux parisiens. »

Alors,  rendez-vous au Pavillon Carré de Baudouin (20e arrondissement), du 21 janvier au 19 mars 2011 – Entrée libre.

Ces œuvres devraient également être exposées en Mairie du 12e.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>