A la une, le 12e, Paris

Tramway: le gazon est arrivé!

Ce jeudi 17 novembre 2011, en présence d’Annick Lepetit, nous avons posé les premières bandes de gazon, sur la plate-forme du prolongement du tram T3 sur le boulevard Poniatowski, au niveau de la Porte Dorée (12e).

Inauguration du premier gazon du T3, dans le 12e avec les équipes du Tram et les habitants. Crédits Pierre-Clément Julien

Dès les prochains jours, ce ruban vert se déroulera tout le long des boulevards des maréchaux jusqu’à la Porte de la Chapelle. C’est près de 60 000m2 de surface engazonnée qui seront posées dans les prochains mois soit l’équivalent de 9 terrains de football, comme le remarque Le Parisien dans son article

Le gazon posé, est un gazon « économe » qui nécessitera moins d’arrosage et d’entretien que celui des maréchaux sud, mais néanmoins un gazon qui reste robuste, et vert toute l’année.

Une nouvelle étape est ainsi franchie, symbolique et esthétique !

En effet, aujourd’hui les trottoirs ont été élargies, les pistes cyclables se dessinent, le nouvel éclairage s’illumine notamment aux abords de la Porte de Charenton, les places de stationnement s’ouvrent à nouveau peu à peu, les rails s’emboitent les uns dans les autres pour former un tracé continu, à la manière d’un puzzle, les futures stations se construisent, les accès au métro porte de Vincennes se modernisent et s’équipent…

pose des premiers gazons du tram dans le 12e boulevard Poniatowski. Crédits Pierre-Clément Julien

Mais avec l’arrivée du gazon et près de 1 500 arbres, c’est tout un nouveau paysage qui se créé, pour les riverains et tous ceux qui empruntent les boulevards des Maréchaux, le cadre de vie change, la végétation s’installe dans ce cadre très minéral.

L’aménagement paysager le long du prolongement du T3 va enrichir considérablement le « capital vert » et la biodiversité sur les Maréchaux. Ces espaces ont toujours accueilli une réelle diversité végétale : le projet s’appuie sur ce patrimoine pour redessiner le paysage urbain et multiplier les sources d’habitat et de nourriture pour la faune.

L’aménagement paysager du prolongement du T3 ne se limite pas au tracé de la ligne. Il met en relation le sillage de verdure du tramway avec des squares, des jardins ou encore le bois de Vincennes en passant par les espaces majeurs aménagés sur les principales portes de Paris. Sont aussi créés de nouveaux cheminements verts et de nouveaux espaces plantés qui s’ouvrent vers les quartiers et les communes voisines.

Premier arrosage du gazon du tramway. Crédits CBE

Le meilleur exemple en est surement la Porte de Charenton. Une fois le carrefour réaménagé de plain-pied, elle va devenir une véritable « antichambre verte du bois » . Une belle esplanade sera plantée devant le stade Léo Lagrange et le cimetière de Valmy.

L’arrivée du gazon marque dans les esprits la fin des aménagements pour le tramway, bientôt tout le mobilier urbain sera posé, les stations Autolib’ viendront s’insérer, les caténaires seront plantés et les rames du tramway pourront enfin franchir la Seine et se lancer sur la rive droite vers l’Est parisien !

Vivement fin 2012 !

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>