A la une, le 12e, Société

Un pacte d’avenir avec les professionnels de santé

Ce matin, j’étais devant l’hôpital Trousseau, avec Anne Hidalgo, porte-parole de Martine Aubry et première adjointe au Maire de Paris, Jean-Paul Huchon président du conseil régional d’ïle de France et Michèle Blumenthal, Maire du 12ème. Tous les trois ce sont mobilisés ces derniers mois pour écouter les personnels et proposer des solutions pour Sauver Trousseau!

Ils étaient là ce matin, avec d’autres élus du 12ème et militants pour informer sur les primaires, la candidature de Martine Aubry et en particulier ses propositions pour la santé. Le tract que nous diffusions reprenait les éléments suivants:

Notre système de santé demeure envié dans le monde entier et les Français y sont particulièrement attachés. Pourtant, la droite n’a de cesse de vouloir défaire ce système  solidaire et performant.
L’accès aux soins se dégrade pour de nombreux concitoyens, peu d’initiatives ont été prises pour préparer l’avenir et les conditions de travail des professionnels de la santé s’en ressentent.  La loi HPST ne permet pas d’apporter des solutions au développement des déserts médicaux, ni aux nouvelles aspirations des personnels soignants. Les crises démographiques et sociales des professions sanitaires sont traitées de façon bureaucratique, démagogique et inefficace.
La santé n’est pas un service comme un autre, c’est un droit fondamental qui ne peut pas être confié au marché.
Martine Aubry s’engage à lutter contre toutes les inégalités d’accès aux soins, notamment : mettre  fin aux déserts médicaux d’ici 2017, mettre un coup d’arrêt aux renoncements aux soins de nos concitoyens pour des raisons financières et centrer davantage le système de soins sur la prévention pour qu’il n’y ait plus de telles différences d’espérance de vie entre un fils d’ouvrier et un fils de cadre.
Elle s’engage aussi à lutter contre la paupérisation de l’hôpital public et la dégradation des conditions de travail des professionnels. Pour cela, elle propose un nouveau pacte aux professionnels de santé :

  • Pour déployer des maisons de santé sur tout le territoire qui offriront aux professionnels de santé d’autres modes d’exercice que le seul cadre libéral et de nouvelles modalités de rémunération quileur permettront de prendre le temps pour les patients qui en ont besoin. Il faut aller largement au-delà des « maisons de santé Sarkozy » et assurer un véritable service public des soins de proximité ;
  • Pour modifier les règles de financement de l’hôpital public afin de prendre en compte ses missions et mettre un terme à la politique de convergence tarifaire public-privé, qui est la négation même des spécificités du service public.
  • Pour améliorer les conditions de travail des personnels hospitaliers, notamment en mettant fin à la politique aveugle de  suppression d’emplois en réorientant les moyens pour l’excellence de l’hôpital public.

Ce pacte avec les professionnels de santé, est l’une des  propositions de Martine Aubry envers 10 professions qui font vivre le service public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>