A la une, le 12e, Paris

Voguéo franchit une étape décisive, votre avis nous intéresse !

Après l’approbation par les élus des modalités, la concertation préalable pour la mise en service d’un ambitieux service public de transport fluvial a démarré le 16 janvier dernier. Cette concertation conduite par le STIF, à la demande de la Mairie de Paris et des communes limitrophes de la Seine et de la Marne, prendra fin le 3 mars 2012. Des registres ont été disposés dans les mairies des arrondissements riverains de la Seine et dans les communes du Val-de-Marne et des Hauts-de-Seine concernées par le projet. Un site internet (www.vogueo.fr) a été créé pour que chacun puisse s’exprimer sur le projet.

les futures boucles vogueo

Le réseau esquissé est composé de 3 lignes : la première, à l’est, entre Vitry-sur-Seine et les Invalides, la seconde, à l’ouest, entre Suresnes et le Musée d’Orsay et enfin, la 3e en recouvrement des deux premières dans le centre de Paris, entre la Tour Eiffel et la gare d’Austerlitz.

31 escales sont proposées dont 16 dans Paris. Elles ont été positionnées de manière à assurer les correspondances les plus efficaces avec les réseaux de transports publics (bus, métro, tramway, RER et trains Transilien) mais aussi pour desservir les principaux pôles d’attraction et d’emplois de la capitale.

Ce réseau complet bénéficiera dans sa partie centrale d’une fréquence de passage des bateaux très élevée. Intégré au réseau de transport régional, il sera accessible aux porteurs de passes Navigo.

La Mairie de Paris soutient ce projet depuis son origine. Il permettra de fortement développer l’offre de transports à Paris comme dans le Val-de-Marne et les Hauts-de-Seine.

A l’image de Vélib’ et d’Autolib’, Voguéo contribuera à diversifier les modes de déplacements pour les habitants de la métropole comme pour ses visiteurs.

Pour Paris, Voguéo sera le mode de transport privilégié pour desservir les aménagements réalisés dans le cadre du projet de reconquête des berges de Seine. Paris se tourne vers son fleuve, Voguéo sera le moyen le plus adapté pour le redécouvrir.

Le STIF prévoit une mise en service avant la fin de l’année 2013.

Je vous invite à participer à cette concertation, comme je le ferai, afin de soutenir ce mode de transports innovant, convivial, alternatif à la voiture sur les Berges de Seine…

Voguéo a besoin de notre soutien, mobilisons nous!

2 Comments

  1. coryn

    Pour assurer le succès du transport sur Seine Voguéo, il faut que le coût soit attractif pour les usagers et les formules d’abonnement facilitées.

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>