A la une, Diaporama, le 12e

Pose de la première pierre du Zoo

Débuts des travaux de rénovation du parc zoologique de Paris. Crédits CBE

J’ai participé ce mercredi 7 décembre à la pose de la première pierre des travaux de rénovation du parc zoologique de Paris, en présence du Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, des dirigeants du Museum National d’Histoire Naturelle, de Lyne Cohen Solal qui représentait le Maire de Paris et de nombreux élus du Val de Marne.

L’évènement a été organisé au pied du célèbre rocher qui marque l’identité du zoo depuis des décennies et qui sera conservé dans le cadre de la rénovation.

Ces travaux d’envergure financé principalement par un partenariat public privé, devraient durer 27 mois. La réouverture au public est annoncée par le Ministre lui-même pour avril 2014. En ces temps de crise, le partenariat public privé a été la solution privilégiée pour qu’enfin ce zoo puisse être rénové. Je regrette que ce type de financement n’ait pas pu aboutir également à une tarification plus accessible à l’ensemble des familles, car je crains que les tarifs annoncés ne permettent pas à tous de profiter de ce renouveau du zoo…

Seules les 16 girafes restent pendant la durée des travaux, c’est d’ailleurs la première pierre d’un bâtiment qui les accueillera, que nous avons posée ensemble ce mercredi.

Évoquer ce zoo nous replonge tous dans des souvenirs d’enfance et de famille, et nous espérons pouvoir à nouveau partager des moments en famille autour des animaux, dans les nouvelles biozones.

Exposition Goudemalion. Crédits Les Arts Décoratifs. Photo : Luc Boegly

J’ai d’ailleurs appris en visitant l’exposition Goudemalion aux arts décoratifs, que Jean-Paul Goude aurait été très inspiré au début de sa carrière par les animaux du Zoo, dans lequel il passait de nombreuses heures. C’est ainsi que la première salle de l’exposition rétrospective qui lui est consacrée reprend le symbolique rocher du Zoo.

Le projet de rénovation est ambitieux tant sur le plan architectural, qu’économique, mais aussi en terme de recherche et de transmission des savoirs sur la nécessité de maintenir la biodiversité et préserver les écosystèmes les plus fragiles.

Les élus parisiens se sont engagés encore très récemment à œuvrer en faveur de la biodiversité dans la capitale dans son ensemble, et en particulier dans le Bois de Vincennes. Espérons que le projet mis en œuvre aujourd’hui ne nuira pas à l’équilibre fragile du Bois.

En effet je ne peux à nouveau que m’interroger sur les modalités d’accès au parc zoologique des 1.4 millions de visiteurs annoncés et espérés. La desserte en transports en commun sera très nettement améliorée avec l’arrivée du Tramway Porte Dorée, mais sera-t-elle suffisante ? J’avais déjà posé cette question dans le cadre de l’enquête publique, sans avoir à ce jour de réponse satisfaisante. Mais je ne doute pas qu’un dialogue constructif s’ouvrira prochainement avec les équipes du Museum et du STIF, pour avancer sur cette question.

J’espère enfin que comme le recommandait le commissaire enquêteur dans son rapport, le projet du nouveau parc zoologique de Paris sera très vite présenté au plus grand nombre, afin que chacun prenne conscience des changements engagés par ce projet dans l’Est parisien.

2 Comments

  1. PERDREAU

    Bonjour,

    Un site de plus à visiter à Paris. Les enfants adorent voir ces animaux.

    Amitiés

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>