le 12e, Paris

En 2013 Paris garde confiance

J’ai assisté jeudi dernier aux vœux du Maire de Paris et je l’ai accompagné ce matin comme de nombreux camarades socialistes et mes collègues élus du 12e, autour de notre Maire et notre Députée, sur le marché de la Porte Dorée. Le message de Bertrand Delanoë et des socialistes parisiens est clair, en 2013 nous gardons confiance !

Depuis 2001, Paris a retrouvé tout son dynamisme : avec 118 000 habitants supplémentaires, dont 30 000 jeunes et de nombreuses familles, sa population, comme celle du 12e, progresse et s’investit fortement dans tous les domaines de la vie démocratique.

Nous avons confiance en ce que nous sommes, en nos valeurs pour affronter chaque jour la crise.

Pour protéger les Parisiens, les élus parisiens font du logement une priorité absolue en lui consacrant la somme historique de 504 millions d’euros : réalisation de 6000 nouveau logements, acquisition de nouveaux terrains comme celui de la caserne de Reuilly, demande de réquisition d’immeubles vides (comme celui de l’ancienne clinique du naître, 5 rue Erard dans le 12e récemment occupé par le DAL), soutien à l’accession à la propriété des classes moyennes, mobilisation pour faire évoluer les règles comme nous l’avons fait sur l’encadrement des loyers en développant la co-location par exemple.

Pour contrer la crise, les élus parisiens se mobilisent, en 2013

  • Déploiement de services publics de proximité efficaces et à dimension humaine dans tous les domaines de la vie quotidienne des parisiens
  • Ouverture de nouveaux équipements d’envergure destinés à rayonner bien au-delà de leur quartier d’implantation : le Carreau du Temple, le Louxor, le stade Jean Bouin…
  • Réalisation  d’aménagements ambitieux : reconquête des Berges de la Seine, un des plus beaux endroits de notre ville, un nouveau forum des Halles au cœur de Paris, transformation de la Place de la République en lieu de vie
  • Naissance de nouveaux quartiers répondant à nos exigences de mixité sociale et d’excellence environnementale (Batignolles, Paris Rive Gauche, Charolais Rotonde…).

Confiance en ce que nous pouvons entreprendre pour dépasser la crise !

Hotel de Ville de Paris. Crédits CBE

Hotel de Ville de Paris. Crédits CBE

Pour une école à la fois plus respectueuse de la santé de nos enfants et plus ambitieuse sur le projet éducatif, la ville de Paris mettra en place dans la concertation, dès la prochaine rentrée la réforme des rythmes éducatifs.

Pour une métropole toujours plus solidaires et efficaces, Paris continuera à contribuer financièrement à l’égalité des territoires (nous assumerons 59% du fonds de solidarité régionale), à donner une dimension métropolitaine à nos politiques…

Pour refuser la fatalité du chômage et de l’immobilisme, nous investirons massivement en 2013 : 1,7 milliards soit 17% de l’investissement civil de l’Etat ce qui représente environ 30 000 nouveaux emplois ! Nous innoverons avec l’ouverture de nouvelles pépinières dédiées à la santé, aux biotechnologies et au design, premier incubateur européen dédié aux métiers du tourisme, 200 emplois d’avenir…

Pour un développement durable, en 2013 ce sera 25 hectares supplémentaire d’espaces verts, le lancement de la végétalisation des toits, de nouvelles conquêtes dans le domaine des énergies renouvelables et expérimentations pour diminuer notre consommation.

Pour une ville moins polluée nous installerons 700 nouvelles bornes de recharge pour les véhicules électriques, nous baisserons de 10km/h la vitesse sur le périph et nous développerons les zones 30.

En cette année, 2013, les socialistes parisiens sont pleinement mobilisés aux côtés du Maire de Paris et de son équipe pour que la confiance prévale sur la crise ! 

4 Comments

  1. Eric BONNIAU

    Et bé il y a bien que les politicards qui gardent la confiance.
    Quand on voit l’augmentation des loyers ( 2.13% pour la RIVP ), de l’EDF, RATP, SNCF etc…. la baisse de la rénumération du Livret A de 0.50% ( pour ceux qui arrivent encore à épargner ) et nos salaires qui bougent pas eux.
    118000 nouveaux habitants à Paris, mais c’est qui, des bobos écolos, et des assistés, les ouvriers et la classe moyenne est chassée de Paris à cause des loyers.
    Mixité sociale ah la bonne blague, dès que des logements se libèrent on voit arriver quoi…. et qui payent pour tous ses assités.
    Nos écoles publiques, allez-y faire un tour aux heures d’entrée et de sortie, çà fait peur.
    Et sans parler de la chasse aux sorcières contre les automobilistes parisiens, stationnement en moins, augmentation des sens uniques, sens interdits pour que tout le monde se retrouve sur les mêmes axes et se décourage dans les bouchons.
    Prenez les transports commun dites vous, si on prend l’exemple de la ligne de bus 56, un bus tous les 15/20 minutes.
    Etc…………
    Prenez garde en 2014, la grogne monte.

  2. Valou34

    Merci pour cette belle leçon d’optimisme.
    Les citoyens parisiens ont effectivement envie d’entendre qu’on a confiance en eux et surtout en leur capacité à innover, proposer, trouver des solutions, participer …!

    …et non je grognerai pas en 2014!

    Bonne année et merci pour votre engagement.

  3. Yann29950

    Un immeuble va être construit prochainement rue du Sahel. Des appartements sont mis en vente. Prix d’un studio: 390 000€. Prix d’un 2 pièces: 500 000€ (sans les frais de notaire). Les familles de classe moyenne à Paris, coincées entre des prix de logement démentiels et le refus de la ville de Paris de construire des logements locatifs pour ces classes moyennes, agonisent doucement.
    « Soutien à l’accession à la propriété des classes moyennes », tout ça est du vent…..Jamais Paris n’a autant mérité son surnom de ville des aisés et des assistés.

  4. damian

    un peu d’optimisme, enfin !

    Content de voir que Paris se place en acteur et levier pour juguler la crise et permettre de relancer la machine.

    Hauts les coeurs, les parisiens savent et sauront voir qui a bousculé les lignes et permis à notre collectivité de se remettre dans le sens de la marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>