Paris, Société

A Paris, la réforme des rythmes éducatifs dès la rentrée 2013 !

Le Maire de Paris Bertrand Delanoë, a affirmé qu’il souhaitait mettre en œuvre la réforme des rythmes éducatifs dès la rentrée 2013 à Paris, à la demande du gouvernement, qui tient là un des engagements pris par le Président de la République.

« Le rythme biologique de nos enfants, ce n’est pas le nôtre, donc nous devons adapter les temps éducatifs au rythme des enfants, de manière à ce qu’ils aient les meilleures chances pour l’acquisition des connaissances, mais aussi pour l’éveil à la science, à la culture, à l’éducation artistique, aux sports », a rappelé le Maire de Paris. « A partir de là, la mairie de Paris mettra les moyens nécessaires pour réussir une réforme qui est un enjeu de civilisation », a ajouté le Maire, qui a promis « une concertation de grande qualité avec tous les personnels et tous les parents d’élèves ».  Cette  consultation large des Parisiens débute le jeudi 24 janvier avec la première des quatre réunions publiques d’information et de dialogue à laquelle participeront des membres de l’exécutif parisien, ainsi qu’un spécialiste de l’éducation. Une réunion publique se déroulera dans le 12e, à l’espace Reuilly le 18 février 19h.

Ecole élémentaire Bignon. Paris12e. Crédits CBE

Ecole élémentaire Bignon. Paris12e. Crédits CBE

Rappelons, que la journée scolaire de nos enfants est la plus longue d’Europe avec un nombre de jours travaillés dans l’année le plus faible. En conséquence, leur charge de travail quotidienne est une des plus élevées du monde : ces rythmes imposés à nos enfants ne favorisent pas leurs apprentissages, ni leur bien-être. Depuis 2008, les enseignants, les parents d’élèves dont la FCPE, les élus de gauche, dénoncent les dégâts causés par la semaine de 4 jours et réclament la remise en chantier de la question des rythmes. Le Président de la République a fait de la refondation de l’école une de ses priorités. La Concertation Nationale pour la Refondation de l’Ecole de la République qui a mobilisé de très nombreux acteurs de l’Education, a préconisé d’alléger les journées et d’étaler le temps scolaire sur la semaine comme sur l’année.

La réforme prévoit aujourd’hui de revenir à une semaine de 9 demi-journées d’école pour les enfants. Ainsi, chaque journée scolaire actuelle serait allégée de ¾h. Sur les 4 jours d’école d’aujourd’hui (lundi, mardi, jeudi et vendredi), trois heures par semaine sont ainsi dégagées et seraient regroupées sur le mercredi matin.

Au-delà de la question des rythmes, d’autres actions doivent être engagées pour l’école, nos enfants et ses personnels. C’est pourquoi, comme le Président de la République s’y était engagé, le Gouvernement a fait de l’Education sa priorité, qui se décline en de nombreuses mesures depuis le 6 mai dernier, d’autres seront contenus dans la Loi de refondation de l’école.

  • création de 60 000 postes dans l’Education Nationale dont 1000 postes d’enseignants dès la rentrée 2012. Pour la rentrée 2013 ce sera 160 enseignants supplémentaires à Paris, c’est la première fois depuis 5 ans que les postes ne diminueront pas !
  • création des écoles du professorat et mise en place des emplois d’avenir professeur, dont plus de 200 dans les écoles, collèges et lycées parisiens dès maintenant !
  • scolarisation des enfants de moins de trois ans, prioritairement dans les quartiers sensibles, etc …

Comme la majorité des grandes villes françaises, Paris mettra en place la réforme des rythmes éducatifs, dès septembre 2013, en concertation avec tous les acteurs de l’éducation, y compris ceux du secteur associatif, et ils sont nombreux !

Je suis convaincue que nous pouvons relever ensemble ce défit pour nos enfants !

2 Comments

  1. thierry

    Chère Catherine,
    Je reprendrais la phrase bien connue « les promesses ne tiennent que pour ceux qui y croient »
    Promettre 60000 postes ….Regarde de près les chiffres de cette année après les épreuves d’admissibilité du Capes:plus de postes que de candidats…C’est vrai que débuter à1700€ à bac+6..Il y a mieux à faire et Peillon aura bien du mal à trouver assez de candidats pour pourvoir les postes offerts cette année Quant à la refondation de l’école…Elle ne se fera pas contre les instits qui y sont dans leur très grande majorité opposés:90% de grévistes à Paris….du jamais vu.Quant au 12/02 ,elle s’annonce très massive.
    Dans l éducation (comme dans beaucoup d’autres secteurs )qui a tant contribué à virer Sarko et sa clique,ce n’est pas de la déception mais de l’écoeurement total face à la politique actuelle.
    Sinon,la plateforme Rozanoff retrouve en ce moment une « animation » que l’on pensait éteinte…malheureusement la relève semble bien assurée.
    Très cordialement.
    Thierry

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>